Psychologie et Santé Intégratives
Institut de Psychologie et Santé Orienté Ressources Intégratives Appliquées ®

Accueil > Présentation > Qui sommes-nous ? > Jacques Benjamin Boislève

Jacques Benjamin Boislève

Dr en Pharmacie, DES de Biologie Médicale, DU Alimentation Santé
+ formations complémentce] 4. Soutien du terrain pour améliorer le potentiel d’auto-guérison
La naturopathie et certains aspects des médecines traditionnelles orientales ont pour

objectif de redonner au corps les conditions de son plein épanouissement. La déviance du mode de vie qui ne permet plus à l’organisme de vivre selon sa vraie nature est alors considérée comme la cause de ses maux. Lui redonner ce dont il a naturellement besoin restaure son potentiel d’auto-guérison. L’effet préventif est évident, l’aide à la guérison aussi. Mais comme pour les thérapies humanistes, la limite est atteinte pour les pathologies qui ne peuvent s’auto-guérir.

5. Opter pour la transformation en utilisant des ressources
L’équivalent des approches issues de Palo Alto et des TCC n’existe pas actuellement en santé biologique, juste à l’état d’hypothèse (comme celle du concept santé vivante).
Soigner en s’appuyant sur les ressources de transformation n’est pas dans notre mode de pensée qui, derrière un problème, cherche une cause avec la conviction que traiter cette cause apportera la solution. Or, dans les maladies chroniques à causalité polyfactorielle, il est impossible d’identifier la ou les causes qui sous-tendent la pathologie. De ce fait, les thérapies se dispersent entre le traitement des symptômes et la correction de causes qui ne sont pas directement actives sur la maladie.
Quand on ne peut traiter la cause, il reste la voie de la transformation. Réveiller les ressources inexploitées en créant les conditions du changement s’est révélé efficace pour certains troubles psychiques chroniques. S’il y a une vraie résonnance entre le psychique et le biologique, ce qui fonctionne pour l’un peut aussi fonctionner pour l’autre.
Adapté au soin du corps, le principe est le suivant : faire confiance à la capacité évolutive du système neurovégétatif et endocrinien (l’inconscient du corps) pour évoluer vers un état différent. Pour favoriser cela : fixer un objectif, mettre en place les conditions du changement, et accompagner étroitement la période de transformation.
Il y a cependant une différence à ne pas négliger entre le psychisme et le corps biologique : le premier est fluide et peut parfois se transformer rapidement, le second est cristallisé avec une grande inertie. Sa transformation nécessite de maintenir fermement un cap de changement dans la durée (plusieurs mois).
Cette voie thérapeutique, d’orientation systémique, est pratiquée (sans être ainsi conceptualisée) par des thérapeutes qui obtiennent des résultats intéressants et durables.
C’est une piste, à développer et à expérimenter…

Le tableau ci-dessous récapitule les analogies proposées

OBJECTIF ET MÉTHODEPSYCHOSANTÉ
Traiter efficacement les symptômes suivant des protocoles de soins validés.
Prendre en charge les pathologies sévères
Psychiatrie Médecine allopathique conventionnelle
Traiter spécifiquement un facteur causal
pour en corriger les conséquences
EMDR et méthodes apparentés Médecine allopathique conventionnelle lorsqu’une cause active est identifiée
Rechercher les facteurs causaux qui contribué à la construction d’une pathologie
pour en alléger le poids
Psychanalyse Traitements des
anomalies de terrain
Redonner le meilleur potentiel naturel en respectant les besoins primordiaux
pour soutenir le potentiel d’auto-guérison
Thérapies humanistes Naturopathie
Médecines traditionnelles
Créer un cadre de changement en mobilisant les ressources disponibles vers un objectif,
afin de favoriser le processus de transformation
Thérapies de Palo Alto, TCC Thérapie systémique


APPROCHE INTEGRATIVE
DES PATHOLOGIES CHRONIQUES A CAUSALITE COMPLEXE

Que se soit en santé psychologique ou médicale, une approche intégrative est la capacité à utiliser plusieurs voies thérapeutiques (notamment les 5 exposées précédemment) et de ne pas dissocier la partie psychologique de la partie biologique de la situation.
Les techniques de soins utilisées sont un choix optimisé en fonction du problème, de la personne et du contexte.

L’optimisation de ce choix est liée à la qualité de la relation qui favorise toutes les étapes d’un parcours de soin réussi :
1. Se synchroniser à la personne accompagnée,
2. Entendre sa situation et sa demande,
3. Co-construire avec elle la meilleure solution,
4. Appliquer en confiance une compétence thérapeutique dans la mise en œuvre des soins choisis,
5. Évaluer les résultats obtenus.

C’est ce que préconise l’approche ORIA*.

|Attention,
Cette comparaison n’a pas valeur de traité scientifique.
Les diverses approches sont vues dans un principe directeur général issu d’observations cliniques personnelles.
L’objectif de cet article est d’illustrer certaines corr

Un message, un commentaire ?

- - - - - - - - - - - - - - - -
EN ACCÈS DIRECT
- - - - - - - - - - - - - - - -

Si vous souhaitez
un rendez-vous
pour une consultation
☛ RENDEZ-VOUS
- - - - - - - - - - - - - - - -
Pour vous inscrire
à un atelier ou
à une soirée à thème
☛ INSCRIPTION
- - - - - - - - - - - - - - - -
Pour recevoir régulièrement
nos informations,
vous pouvez vous inscrire
☛ INFOLETTRES
- - - - - - - - - - - - - - - -
Pour consulter ou télécharger
notre programme de formations
☛ FORMATIONS
et d’activités associatives
☛ AGEN PSYCHO-SANTÉ
- - - - - - - - - - - - - - - -